Hazim Sebbata, cash me if you can

A la tête de Cash Plus depuis cinq ans, Hazim Sebbata a fait de l’opérateur de paiement un leader national. Bienvenue dans la tête d’un accélérateur de croissance.

Par

Esprit d’entreprise

Après un baccalauréat ES obtenu au Lycée Lyautey de Casablanca en 1995, Hazim Sebbata fait le choix de rester au pays. “Une bizarrerie” selon celui qui, à l’époque, a vu tous ses camarades de promo mettre le cap sur la France. Lui mise sur l’ENCG Settat, une école de commerce qui soufflait alors sa première bougie. C’est la sélection draconienne qui séduit le bachelier: “11.000 dossiers de candidature pour 140 reçus: ce niveau d’exigence a stimulé ma curiosité.” A l’ENCG, Hazim Sebbata s’implique au sein du BDE. Ses premiers pas dans l’associatif sont mâtinés d’une passion embryonnaire pour l’esprit d’entreprise. Mais il se détourne très tôt des philosophies de management orientées grandes entreprises. C’est la TPME à échelle humaine qui le branche. Qu’à cela ne tienne, son diplôme en audit et contrôle de gestion en poche, il se lance dans l’aventure business avec…

article suivant

Proche-Orient : Trump dévoile un plan de paix "à deux États" bien que favorable à Israël