Bab Darna, sept clés pour comprendre le scandale immobilier

Le 21 novembre dernier, la société immobilière Bab Darna s’est retrouvée au cœur d’un scandale après l’arrestation de son PDG, Mohamed El Ouardi. Entre témoignages et interrogatoires, les premières conclusions accréditent la thèse d’une escroquerie à grande échelle, estimée à plus de 400 millions de dirhams. Éclaircissements.

Par

Bab Darna aurait encaissé de l’argent sur des promesses de construction de lots fictifs d’immeubles et de villas. Crédit: DR

Arrestations en série, témoignages à charge, plaintes, vidéos sur Internet… depuis la fin du mois de novembre, la société immobilière Bab Darna est au cœur d’une procédure judiciaire houleuse. Son président, Mohamed El Ouardi, est accusé d’avoir escroqué pas moins de 800 personnes au cours des six dernières années via la promotion de construction de lots de villas fictifs dans différentes villes du pays. Voici sept clés pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Quand cette affaire a-t-elle éclaté?

“Certaines victimes de l’escroquerie immobilière ont suivi Mohamed El Ouardi jusqu’à l’aéroport et l’ont bloqué pour l’empêcher de fuir”

Me Mourad El Ajouti
L’affaire a été dévoilée après l’arrestation de Mohamed El Ouardi, PDG de Bab Darna, le 21 novembre. Alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire, il a été placé…

article suivant

Proche-Orient : Trump dévoile un plan de paix "à deux États" bien que favorable à Israël