Chakib Benmoussa, l'archétype du haut commis de l'Etat pour “construire le Maroc du progrès”

Attendue depuis plus d’un an, la commission voulue par Mohammed VI et chargée de plancher sur le modèle de développement se concrétise. Ancien ministre de l’Intérieur et ambassadeur à Paris, Chakib Benmoussa a été nommé par le roi à sa tête le 19 novembre. Portrait et indiscrétions.

Par

Mohammed VI a nommé , le 19 novembre, Chakib Benmoussa à la tête de la Commission spéciale sur le modèle de développement. Crédit: MAP

Le choix du roi Mohammed VI pour incarner la transition vers un nouveau modèle de développement s’est porté sur Chakib Benmoussa. L’ambassadeur du royaume en France a été nommé le 19 novembre président d’une “commission spéciale chargée du modèle de développement”. Un organe régulièrement évoqué par le souverain dans ses discours depuis octobre 2018 et dont la mise en place, attendue depuis près d’un an, s’est faite dans le plus grand secret malgré quelques bruits de couloir dans la dernière ligne droite. “Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, mardi 19 novembre 2019 au Palais Royal à Rabat, M. Chakib Benmoussa, que le Souverain a chargé de la présidence de la Commission spéciale sur le modèle de développement”, annonce brièvement un communiqué du cabinet royal.

Un “constat exact, aussi douloureux et pénible puisse-t-il…

article suivant

Proche-Orient : Trump dévoile un plan de paix "à deux États" bien que favorable à Israël